Orgeres35.fr » Tâches administratives et professionnelles » Prime rupture conventionnelle : à combien s’élève la prime de rupture conventionnelle?

Prime rupture conventionnelle : à combien s’élève la prime de rupture conventionnelle?

Vous n’êtes plus à l’aise dans votre travail et votre entreprise ne vous convient plus? Alors quittez la, tout simplement. Explorez de nouveaux horizons et apprenez de nouvelles choses ailleurs. Mais avant de quitter votre employeur, n’oubliez pas de lui rappeler la clause que vous avez signée au tout début de votre recrutement et qui concerne  » la prime de rupture conventionnelle «  (si vous en avez signé une évidemment). La rupture conventionnelle vous permettra en quittant votre travail, de percevoir une coquette somme d’argent en guise d’indemnité. Si vous désirez en apprendre davantage sur la rupture conventionnelle et que vous aussi vous voulez joindre cette clause à votre contrat de travail, alors nous vous invitons à jeter un coup d’œil sur notre article.

Qu’est-ce que la prime de rupture conventionnelle au juste?

Si lors de votre recrutement dans une entreprise vous avez signé une clause de prime de rupture conventionnelle, cela vous donnera automatiquement droit à des indemnités en cas de licenciement ou même si vous quittez votre travail par vous-même.

  • Vous n’aurez droit à la rupture conventionnelle que si vous travaillez dans une entreprise privée, sous contrat de travail CDI (contrat à durée indéterminée). En effet, ceux qui travaillent chez l’état et donc dans le domaine public auront droit à leurs propres indemnités de rupture de contrat. Les travailleurs sous contrat à durée déterminée (CDD) ne sont pas non plus concernés par la prime de rupture conventionnelle.
  • Une étape très importante dans la signature de la clause de rupture conventionnelle est la demande et la négociation. En effet, le meilleur moyen de demander à votre employeur de négocier une prime de rupture conventionnelle est de lui envoyer une lettre. La lettre de demande de rupture conventionnelle doit contenir : les formules de politesse d’introduction et de clôture, la date du début de votre recrutement et votre demande en bonne et due forme.
  • Sachez aussi que votre patron a tout à fait le droit de refuser votre demande de prime de rupture conventionnelle. Toutefois, s’il accepte, les négociations pourront commencer.
  • Les négociations auront lieu avant la signature de la clause, chacun des deux partis devra avoir un témoin. Le témoin peut être un travailleur de l’entreprise, votre égal ou même un supérieur. Au cours de cette réunion vous devrez tout simplement négocier le montant de la prime de rupture conventionnelle. Au terme de la négociation et si les deux partis sont d’accord alors le contrat pourra être signé.

À combien s’élève la prime de rupture conventionnelle?

Le calcul de la prime de rupture conventionnelle se fait aisément, le plus souvent à l’aide d’un simulateur en ligne. Toutefois, en fonction de l’entreprise à laquelle vous appartenez, le plafond de la prime peut augmenter et atteindre des sommes très intéressantes.

La découverte des autres articles: